Chronologie

 

1923 Naissance à Pinar del Río, Cuba.

 

1933 Jusqu’à l’âge de 10 ans, il apprend le piano; ensuite, la clarinette. Membre d’un orchestre de jeunes qui joue dans les bals populaires aux alentours de Pinar del Río. 1939-42 École Normale (formation comme instituteur). Il cesse de pratiquer la musique et prend des cours à l’Ecole de Beaux-Arts de Pinar pendant quelques mois, après quoi il commence à pratiquer librement la peinture.

 

1942 Commence à enseigner dans les environs d’Artemisa, dans la province de Pinar del Río.

 

1944 1er Congrès anarchiste de l’ALC (Asociación Libertaria de Cuba); Llinás devient membre de la Federación de Juventudes Libertarias de Cuba. Première exposition, collective, dans le Círculo de Bellas Artes de Pinar del Río.

 

1946  Exposition de Wifredo Lam à La Havane.

 

1947  Réalise une copie de Guernica pour le siège de l’ALC à La Havane.

 

1950  Salon des Refusés.

 

1951  S’installe à La Havane (ou en 1952, selon les notes du peintre).

 

1953  Doctorat en Pédagogie des Arts. En avril, première exposition de Los Once.

Premier voyage à New York et Washington.

 

1954  Anti-Biennale en hommage à José Martí, poète fondateur du Parti de

l’indépendance cubaine.

 

1955  Exposition du groupe à New York, Galería Sudamericana. Dans le New York Times du 11 octobre, Dore Ashton écrit que dans l’ensemble, “l’oeuvre de Llinás est la plus marquante”.

 

1957 Décoration du restaurant La Roca, LH, architecture de Hugo d’Acosta. En mai, retour aux Etats-Unis.

 

1957-59 Premier séjour à Paris. S’installe à la Maison de Cuba, Cité Universitaire; travaille dans l’atelier du graveur cubain Wifredo Arcay. Retour à La Havane le 23 janvier 1959. Au mois d’octobre, de nouveau à Paris, avec une bourse. Travaille dans l’Atelier 17 de W. Stanley Hayter. De nouveau installé Cité Universitaire.

 

1961 À quel moment Llinás rentre-t-il à La Havane? Il expose à la fois à Paris et à La Havane. En juin, Llinás assiste aux réunions de la Bibliothèque Nationale. Lors de la dernière, Castro prononce ses “Palabras a los intelectuales”.
1er Congreso de Escritores y Artistas Cubanos, 18-22 août, fondation de l’UNEAC.

 

1961-1962 Collecte de dessins rituels abakuá, une commande d’Argeliers León – ou Odilio Urfé – pour l’Institut d’ethnologie, en préparation. Septembre-novembre, VI Bienal de São Paulo. Museu de Arte Moderna, São Paulo.

 

1962-63 Llinás enseigne à l’École d’Architecture. Première de Aire Frío, oeuvre de Virgilio Piñera, avec la scénographie de Llinás. 1er Congreso Nacional de Cultura.
Exposition Expresionismo abstracto, Galería La Habana, dernière exposition de los Once (avec Antonia Eiriz).

 

1963 Quitte Cuba le 15 mai. Au mois d’août il trouve un emploi à la Galería Denise René. Llinás vit d’abord dans l’Impasse de l’Astrolabe, 75014. Début 1964 il se trouve au 147, Rue de Charonne (75020) et déménagera début avril au 40, Rue Brancion, 75015. Dans l’entourage de Robert Altmann, il entre en contact avec le mou- vement lettriste.

 

1966 Publication du 2ème livre de Michael Rothenstein sur la gravure expéri- mentale, important pour la gravure de Llinás. Publication de On déplore la..., livre avec Cortázar. Déménage dans la Rue du Temple, Vincennes. 1969 16 mai, suicide de Calvert Casey à Rome.

 

1972  Poemas, livre avec José Lezama Lima.

 

1973  Voyage en Syrie: Damas, Aleppo.

 

1975 Difficultés de la Galerie Denise René, licenciement de Llinás.

 

1977  En avril, Gentilly et l’Afrique: Llinás - en tant qu’”artiste africain” - expose

et réalise l’affiche. S’installe au 72, rue de Romainville, à Montreuil, où il restera jusqu’en 2005.

 

1978  Exposition Signos à Malmö, grande exposition collective lettriste.

 

1979  Voyage à Cuba entre le 15 août et le 4 septembre. C’est le premier depuis 1963.

 

1983 2ème voyage à Cuba. Fondation de Xylotraces (qui fonctionnera jusqu’en 1989). Le long du fleuve, livre avec Butor.

 

1985  1ère exposition de Xylotraces. Visite d’Antonia Eiriz. Llinás acquiert la nationalité française.

 

1986  Membre du jury de la Biennale de Gravure à Fredrikstadt, Norvège.

 

1989 Retrospective à Puerto Rico; voyage en Egypte.

 

1994  29 mars, mort de François Sauvage.

 

1995  Mort de Raúl Martínez et d’Antonia Eiriz. En septembre, 3ème voyage à Cuba depuis 1963.

 

1997 Guido Llinás and Los Once after Cuba. Retrospective. The Art Museum, Florida International University, Miami, FL.

 

2003 Exposition de gravures au Lehigh University Museum, Bethlehem, PA.

 

2005 Llinás meurt le 4 juillet à l’Hôpital Mondor, Paris Créteil, des suites d’un accident de circulation. 

© 2020 Estate of Guido Llinás